YAZI
Télérama hors-série Jean Cocteau
Télérama hors-série Jean Cocteau
 
Télérama hors-série Jean Cocteau
 
Télérama hors-série Jean Cocteau
 
Télérama hors-série Jean Cocteau
PRESSE
Télérama hors-série Jean Cocteau
Le 100e anniversaire de la naissance du « poète aux cent visages » nécessitait une célébration à sa juste mesure. Ce numéro spécial au graphisme léger, aux jeux typographiques sophistiqués et aux subtiles harmonies de couleurs est un éloge mais aussi une critique de ce personnage flamboyant. Les compositions visuelles des double-pages expriment la diversité et la fulgurance de cet artiste protéiforme. La vivacité rythme le lecture et la liberté graphique accompagne les différentes facettes de ce créateur inclassable. Trop doué, trop précoce, trop mondain, Jean Cocteau avait le chic pour se faire des ennemis. Créateur insaisissable, il ne saurait se résumer à l'image de brillant touche-à-tout à laquelle l'époque a longtemps voulu le réduire. Romancier, dessinateur, dramaturge, styliste, chorégraphe, cinéaste… Cocteau a tâté de tous les arts, à l'exception de l'architecture.
 
 
Directeur : Bernard Mérigaud

Dieu est mort, Marx est mort, et moi-même je ne me sens pas très bien... Woody Allen.

 
 
© Copyright 2017
 
Elhadi Yazi
© Copyright 2017
 
CONTACT
Elhadi Yazi
291, rue de Charenton
75012 Paris
Téléphone +33(0)1 43 07 72 62
 
 
 

Dieu est mort, Marx est mort, et moi-même je ne me sens pas très bien... Woody Allen.

 
Télérama hors-série Jean Cocteau
Télérama hors-série Jean Cocteau
 
Télérama hors-série Jean Cocteau
 
Télérama hors-série Jean Cocteau
 
Télérama hors-série Jean Cocteau
PRESSE
Télérama hors-série Jean Cocteau
Le 100e anniversaire de la naissance du « poète aux cent visages » nécessitait une célébration à sa juste mesure. Ce numéro spécial au graphisme léger, aux jeux typographiques sophistiqués et aux subtiles harmonies de couleurs est un éloge mais aussi une critique de ce personnage flamboyant. Les compositions visuelles des double-pages expriment la diversité et la fulgurance de cet artiste protéiforme. La vivacité rythme le lecture et la liberté graphique accompagne les différentes facettes de ce créateur inclassable. Trop doué, trop précoce, trop mondain, Jean Cocteau avait le chic pour se faire des ennemis. Créateur insaisissable, il ne saurait se résumer à l'image de brillant touche-à-tout à laquelle l'époque a longtemps voulu le réduire. Romancier, dessinateur, dramaturge, styliste, chorégraphe, cinéaste… Cocteau a tâté de tous les arts, à l'exception de l'architecture.
 
 
Directeur : Bernard Mérigaud

Dieu est mort, Marx est mort, et moi-même je ne me sens pas très bien... Woody Allen.

 
 
© Copyright 2017
 
Elhadi Yazi
© Copyright 2017
 
CONTACT
Elhadi Yazi
291, rue de Charenton
75012 Paris
Téléphone +33(0)1 43 07 72 62
 
 
 

Dieu est mort, Marx est mort, et moi-même je ne me sens pas très bien... Woody Allen.